Logo de Parler
 
Logo de Parler -

Après un black-out d’une dizaine de jours, le réseau social colonisé par les extrêmes droites retrouve une présence sur le Web grâce aux services de DDoS-Guard, une entreprise détenue par des Russes.

Votre opinion

Postez un commentaire