Le PMU s'en prend aux hébergeurs de sa ' concurrence illégale '

Bell Med et Computer Aided Technologies ont été condamnés le 2 novembre pour avoir maintenu l'accès à du contenu illicite sur le site de paris hippiques Zeturf.com. L'activité de Zeturf avait été jugée illégale en juillet mais elle n'a pas cessé.