Le plan de Startec pour attaquer les PME

Après un second semestre 2000 très décevant, Startec Global Communications s'attend, en France, à une perte de 40 millions de francs sur l'ensemble de l'année. L'opérateur cherche à rebondir en lançant quelque 730 000 actions nouvelles, destinées à financer l'introduction de services voix-données-vidéo sous IP pour les PME.

Votre opinion

Postez un commentaire