Le Passport de Microsoft n'était pas sécurisé

Un informaticien pakistanais a découvert une nouvelle faille dans le dispositif de Microsoft. Il suffisait d'intégrer une chaîne de caractères dans une adresse Internet donnée pour accéder aux quelque 200 millions de comptes .Net Passport.