Le juge en mal de sécurité

Procès Microsoft Depuis le début du procès, le juge Jackson avait fait preuve d'une rare réserve. D'où l'émoi provoqué quand il a demandé à un témoin si l'intégration du navigateur et du système d'exploitation pouvait mettre en danger la sécurité de l'utilisateur.

Votre opinion

Postez un commentaire