Le forfait ne doit pas léser l'auteur