Le CNRS acquiert un système de 1,3 Tflops