Le c-commerce supplante le progiciel de gestion