L'affaire Eolas-Microsoft agite le spectre des brevets scélérats

L'affaire Eolas-Microsoft agite le spectre des brevets scélérats
 

La perspective d'une jurisprudence aux conséquences incalculables oblige le W3C à contester le brevet d'Eolas sur la base de l'antériorité de ses travaux.

Votre opinion

Postez un commentaire