L'activité parallèle pendant le temps de travail constitue une faute grave

L'activité parallèle pendant le temps de travail constitue une faute grave
 

La cour d'appel de Bordeaux a réformé un jugement du conseil des prud'hommes en considérant le licenciement d'une sténo-dactylo comme étant justifié par une faute grave.