La récupération de l'existant n'est pas toujours automatique

Les applications ne sont pas toujours prévues pour fonctionner en architecture centralisée. Il s'ensuit une phase d'adaptation, dont la complexité sera fonction du degré de maîtrise de l'existant.