La police allemande démantèle le « Cyberbunker », un important datacenter illégal

L'intérieur du
 
L'intérieur du "Cyberbunker" de Traben-Trarbach - LKA RP

Installé dans une ancienne casemate de l’Otan, cet hébergeur du Darknet regroupait une petite dizaine de places de marché de la drogue. Ses serveurs étaient également utilisés pour le trafic d’images pédopornographiques et les cyberattaques.

Votre opinion

Postez un commentaire