La loi sur la signature électronique remise en question

Alors que Laurent Fabius annonce pour décembre l'application de la directive européenne relative à l'écrit sous forme électronique, le député parisien Georges Sarre soulève le problème de l'intégrité de cette nouvelle preuve.

Votre opinion

Postez un commentaire