La location du logiciel soulève de nouvelles problématiques

Le droit d'utilisation temporaire de logiciels s'apparente bien à de la location, mais selon des modalités très différentes de celle du matériel. Et il relève de tout autres problématiques.