La justice reconnaît l'accord Syntec, à une exception près

Mise à jour. Après plusieurs reports, le TGI de Paris a finalement tranché sur l'accord de branche Syntec, signé le 22 juin 1999, entre la fédération patronale et les représentants syndicaux (CFDT et CGC).

Votre opinion

Postez un commentaire