La Française des Jeux défend son monopole sur le terme " loto "

La cour d'appel de Versailles vient de donner raison au site Bananalotto.fr, qui fait référence au célèbre jeu de hasard dans son adresse web. La fin d'une chasse gardée de 18 ans ?

Votre opinion

Postez un commentaire