La consultation de sites terroristes bientôt sanctionnée ?

Mis à jour le
La consultation de sites terroristes bientôt sanctionnée ?
 

Deux ans d’emprisonnement et 30 000 euros d’amende, ce sont les peines réclamées par des députés UMP dans une nouvelle proposition de loi. Le texte sera examiné ce jeudi 12 juin en séance publique.