La Commission européenne propose son discours de la méthode

Mario Monti, commissaire européen à la concurrence, veut renforcer l'arsenal de contrôle pour les sociétés de la nouvelle économie. Préalable à ce dépoussiérage : il doit obtenir le soutien de ses confrères américains de la FTC et du DoJ.