Margrethe Vestager (vice-présidente de la Commission européenne)
 

La vice-présidente de la Commission, Margrethe Vestager a fait savoir aux juges européens qui ont annulé l'amende de 13 milliards d'euros qu'elle ferait appel de leur décision. Le recours pourrait prendre deux ans.

Votre opinion

Postez un commentaire