Cédric O, secrétaire d'État au Numérique voulait expérimenter la reconnaissance faciale. Mais l'Union européenne envisage de geler toute expérience dans les lieux publics - le temps d'établir des règles claires.