L'ESA va bouleverser sa collecte de données spatiales grâce à une puce qui vaut quelques dizaines d'euros

L'ESA va bouleverser sa collecte de données spatiales grâce à une puce qui vaut quelques dizaines d'euros
 

Composant grand public à quelques dizaines de dollars, la puce Intel Myriad 2 permettra aux algorithmes du satellite d'apprendre à faire le tri dans les images pour n'envoyer que des données exploitables au sol. De quoi alléger sérieusement la bande passante.

Votre opinion

Postez un commentaire