L'Équateur accuse Julian Assange d'avoir utilisé l'ambassade comme un « centre d’espionnage »

CENA_LENIN_MORENO_(16217113764).png
 
Carlos Rodríguez/ANDES - mars 2015.

Le président équatorien Lenin Moreno accuse Julian Assange d'avoir tenté d'utiliser l'ambassade comme un « centre d’espionnage » contraire au droit international. Un motif pour « inviter » la police britannique à l'arrêter dans l'enceinte de l'institution équatorienne. 

Marion SIMON-RAINAUD

Journaliste

Votre opinion

Postez un commentaire