L’Autorité bancaire européenne a, elle aussi, été victime du piratage des serveurs Exchange
 

D’après les chercheurs en sécurité, ces cyberattaques sont désormais réalisées par de multiples groupes de pirates, dont on ne sait pas s’ils sont liés ou non au groupe chinois Hafnium.