KPN croule sous ses dettes