JO: Datops traque les images "interdites"

L'éditeur français a été chargé par le Comité olympique de détecter les vidéos non autorisées sur Internet.

Votre opinion

Postez un commentaire