Jiwa ferme, la faute aux majors et au piratage

Mis à jour le
Jiwa ferme, la faute aux majors et au piratage
 

Le service d’écoute musicale gratuit est en cessation de paiement depuis juillet. Affaibli par le piratage et les exigences des majors, Jiwa n’aura jamais trouvé le bon modèle économique.