J. D. Edwards : priorité à l'interopérabilité