Internet lave plus blanc ?

Selon un récent rapport du Groupe d'action financière sur le blanchiment des capitaux (Gafi), le Web est particulièrement propice au blanchiment de capitaux d'origine douteuse. Créé par le G-7 de Paris en 1989, le Gafi compte aujourd'hui vingt-six pays membres, dont la France.

Votre opinion

Postez un commentaire