Installer un logiciel peut constituer un motif de licenciement

Mis à jour le
Installer un logiciel peut constituer un motif de licenciement
 

La Cour de cassation a reconnu comme une faute grave le fait de télécharger sur son poste de travail un logiciel effaçant les données de connexion. Le salarié licencié voulait camoufler ses visites sur des sites porno.