Inquiétude sur les informaticiens bon marché de la ' directive Frankenstein '

Un projet européen veut libéraliser les services. Il favoriserait l'emploi en France d'informaticiens étrangers meilleur marché.