Les logiciels de mises à jour des principales marques informatiques sont parsemés de failles de sécurité permettant l’exécution de code arbitraire à distance.