Hack de SolarWinds : la NASA figure également parmi les victimes
 

Selon Microsoft, beaucoup de techniques d’intrusion n’ont pas encore été révélées dans le cadre de cette affaire. L’éditeur est également critiqué pour la sécurité discutable de son produit Active Directory, utilisé par de nombreuses organisations.