Gmail détecte désormais mieux les pièces jointes vérolées grâce au deep learning

Gmail détecte désormais mieux les pièces jointes vérolées grâce au deep learning
 

Grâce à un nouveau modèle de détection, la messagerie en ligne bloque 10 % de codes malveillants en plus que précédemment. Pour l’instant, cette technologie est limitée aux documents Office.

Votre opinion

Postez un commentaire