Fujitsu Siemens perd la tête

Quelques mois après la constitution de cette alliance germano-japonaise, Fujitsu Siemens PC n'a plus ni PDG ni président, démis pour faire de la place à un futur dirigeant qui reste à trouver.

Votre opinion

Postez un commentaire