FT casse les prix de l'ADSL et l'autorité de l'ART

France Télécom a cédé aux pressions conjointes des opérateurs tiers, de l'ART, de la Commission européenne et sans doute du Gouvernement. Sans attendre l'homologation de l'ART, l'opérateur historique propose une baisse de ses tarifs ADSL d'environ 20 % pour " démocratiser le haut débit ". Les opérateurs concurrents sont partagés entre satisfaction et réserve.

Votre opinion

Postez un commentaire