FreeMarkets tente de reprendre ses appuis

Après avoir traité des appels d'offres pour 14 milliards de dollars, la start up cherche un second souffle.