Free condamné pour avoir volontairement bridé son débit

Mis à jour le
Free condamné pour avoir volontairement bridé son débit
 

Le tribunal correctionnel de Paris a condamné Free à 100 000 euros d'amende pour « pratiques commerciales trompeuses » sur une offre d'accès Internet soi-disant « haut débit ».