France Télécom nie la crise des télécoms

L'endettement de l'opérateur a atteint 64,9 milliards d'euros à la fin juin. Ce montant record contraint France Télécom à se désendetter sous la pression des investisseurs. Une politique à laquelle la société est prête à se soumettre, mais avec modération.