Fourmi ou cigale : qui va entraîner le mobile ?

Le démarrage européen se porte aujourd'hui sur la communication personnelle et les applications ludiques, moins productivistes et plus légères.

Votre opinion

Postez un commentaire