Facebook, devenu Meta, retarde le chiffrement de bout en bout sur Messenger et Instagram
 

Le groupe américain cherche le bon équilibre entre la confidentialité et la lutte contre la cybercriminalité. Pour y arriver, il mise sur l’intégration de « technologies de détection proactive » dans ses messageries.