En 2001, le turnover reste vissé autour de 20 %, porté par les ingénieurs débutants

De septembre 2000 à mars 2001, le turnover n'a pas fléchi. L'analyse par postes démontre l'influence majeure des plus jeunes dans ce mouvement.