Diligo part à la conquête des gros consommateurs de bande passante

Diligo, sans céder aux sirènes de l'illimité, veut séduire les acharnés du surf avec un forfait qui devrait avoisiner les 150 heures de connexion.

Votre opinion

Postez un commentaire