Des idées dans la suite

Si Microsoft propose des contenus fonctionnellement plus riches, les logiciels bureautiques d'Apple jouent la carte de l'originalité.