pirate sécurité faille hack hacker cybercriminalité
 

Le groupe de pirates russes, nommé APT29 ou Cozy Bear, est accusé d'avoir attaqué plusieurs organismes de recherche occidentaux... pour permettre à la Russie de trouver le vaccin avant tout le monde. 

Votre opinion

Postez un commentaire