Décrypthon, le calcul distribué made in France

Débutant la semaine prochaine, le projet Décrypthon s'appuiera sur plus de 160 000 PC et 16 serveurs, pour dresser la carte des protéines du monde vivant. L'architecture doit supporter 100 000 connexions simultanées.

Votre opinion

Postez un commentaire