Coronavirus : les opérateurs télécoms n’excluent pas de brider YouTube et Netflix

youtube
 
Le logo de YouTube. -

En cas de pic de trafic significatif, les FAI pourraient privilégier les usages professionnels à ceux concernant le divertissement. On reste cependant encore loin de cette situation, rassurent-ils.

Votre opinion

Postez un commentaire