Le Privacy Shield encadrait le transfert des données à caractère personnel entre les entreprises européennes et américaines. Cet été l'accord a été jugé obsolète par les juges européens. Quid de leur portabilité ?