Google Chrome Sunder Pichai
 

Au fil des années, le navigateur de Google est devenu une véritable forteresse que les hackers ont bien mal à pénétrer. La conséquence d’une stratégie technologique déployée de longue date.

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • Alex Didereaut
    Alex Didereaut     

    La référence absolue en matière de sécurité n'est pas Chrome mais Avast Safezone ! Par exemple, les mots de passe sauvegardés dans Chrome sont enregistrés en texte brute et non cryptés et sont donc à la portée de tous... Vous appelez ça safe ? Avast Safezone est excellent, pourquoi n'est-il pas évoqué dans l'article ?

  • ghbultra
    ghbultra     

    " Selon lui, pour éviter de se faire pirater par FBI et consorts, il vaut mieux utiliser Chrome quand c’est possible. "

    Selon lui dans sa très grande connerie à aucun moment il ne se dit que le FBI et consorts n'on pas besoin de pirater quoi que se soit vis à vis du " Patriot Act " qui oblige toutes entreprises Américaine à communiquer au service d'Etat toutes sortes d'information ?

  • mikeindia
    mikeindia      

    1) Une fois de plus, Opéra n'est pas pris en compte dans ces mesures. Il est pourtant très utilisé. Quelle a été sa performance ?
    2) Il n'y a pas si longtemps, Chrome était suffisament décrié sur le net pour ses backdoors permettant directement à la CIA, NSA et consort de nous surveiller. On ne peut pas, dans ces conditions, dire que c'est le plus sécurisée des navigateurs.
    Ses créateurs auraient-ils redressé le tir ?
    Ou est-ce un piège supplémentaire ?

Votre réponse
Postez un commentaire