Bruxelles déclare la guerre au spam et aux cookies

Face au silence pesant des acteurs du marché, l'Europe envisage un nouveau cadre législatif pour limiter la collecte des cookies sur le réseau et l'envoi de courriers électroniques indésirables (spamming).