British Telecom doit rompre ses liens avec l'hypertexte

Le test de recherche en paternité a échoué. British Telecom n'est pas le créateur et encore moins le propriétaire du lien hypertexte. Ainsi en a décidé la justice américaine.

Votre opinion

Postez un commentaire